Le début de l’année 2020 a été marqué par de tragiques incendies dans plusieurs parties du monde, le plus notoire étant bien sûr les incendies ayant eu lieu en Australie, pour lequel il est mentionné dans le reportage du site BBC.com daté du 31 janvier que :

“Au moins 33 personnes ont trouvé la mort, dont 4 pompiers, et plus de 11 millions d’hectares (110 000 km2 ou 27.2 millions d’acres) de broussailles, de forêts et de parcs ont brûlé dans toute l’Australie. Dans l’état le plus touché, le North South Wales (NSW), l’incendie a atteint cinq millions d’hectares, détruisant plus de 2 000 foyers and forçant des milliers de personnes à trouver refuge ailleurs.” [1]

Prenant en compte les incendies des dernières années, comme celui de la Grenfell Tower à Londres et celui de Notre Dame à Paris, qui ont eu des incidences sur la sécurité incendie, nous commençons à comprendre que la sécurité incendie devient de plus en plus un problème partagé de tous, et une source de tourment pour le public, ce qui doit être géré au travers de recherches et de développements techniques continus, financés et supportés tant au niveau national qu’au niveau regional.

Chez Efectis, en tant qu’experts en matière de sécurité incendie, nous reconnaissons que le besoin en termes de législation aux niveaux national et régional doit être mis à jour sur la base des dernières avancées en termes de connaissances et de technologie qui sont susceptibles de produire des incendies. C’est pourquoi, nous continuons à investir à la fois dans les infrastructures de nos laboratoires et dans nos pratiques d’études d’ingénierie, en coopération étroite avec les autorités locales et régionales.

Dans cette lettre d’information, vous retrouverez des exemples de travaux et de développement menés par Efectis, dans le but d’améliorer la sécurité publique face à l’accroissement du nombre d’incendies.

[1] BBC.com webpage: https://www.bbc.com/news/world-australia-50951043

 

Contact: İlker İBİK  –  [ilker.ibik@efectis.com]

Retour aux actualités