Un nouvel essai de résistance au feu a été mené avec succès pour un de nos clients importants Otis Elevator Company (Russie) selon la norme EN 81-58 (Règles de sécurité pour la construction et l’installation d’ascenseurs – Examen et essais – partie 58 : portes palières résistantes au feu). Ces portes palières résistantes au feu peuvent être installées au niveau mondial. Leur caractéristique essentielles est de satisfaire des exigences de résistance au feu des normes de sécurité incendie des bâtiments.

Une norme harmonisée spécifique pour ce type d’essai de résistance au feu a été adoptée en 2003. La norme EN 81-58 a été développée par la Commission Européenne de Normalisation suivant un mandat délivré par la Commission Européenne sous la directive des ascenseurs. Elle spécifie une méthode pour tester l’intégrité des portes palières dans le but de fournir une barrière empêchant le feu de se propager du palier vers les étages par la gaine d’ascenseur. Elle inclut également une classification pour les portes palières.

Afin de suivre les exigences européennes, Otis Elevator Company (Russie) a fait tester ses portes télescopiques isolées à deux vantaux selon la norme EN 81-58:2018 en atteignant une classification EI 30 (30 minutes d’intégrité et d’isolation). Cette classification a été menée selon l’EN 13501-2.

Intégrité (E): cette exigence est satisfaite lorsque le taux de fuite par mètre de largeur de la porte n’excède pas 3.0 m3/(min·m), cela ne prend pas en compte les 14 premières minutes de l’essai. L’intégrité est considérée comme perdue l’occurrence d’une inflammation soutenue à n’importe quel moment de la durée de l’essai est observée. Une inflammation soutenue correspond à une inflammation de plus de 10 secondes.

Isolation thermique (I): cette exigence n’est plus satisfaite lorsque la hausse de température moyenne excède les 140 °C.

 

Contact: Ulker VERENEL  – [ulker.verenel@efectis.com]

Retour aux actualités